Mon village !

log bandeau MVB

Un constat :

-  malgré toutes les connaissances que le citoyen a des grands enjeux planétaires (perte de la biodiversité, enjeux alimentaires, pollutions et dégradation des sols, impact des pratiques agricoles/domestiques sur notre planète et notre santé, la situation n'évolue pas et la biodiversité est en chute libre. La connaissance ne provoque pas l'intention d'agir et la modification des comportements.

-  il existe une extinction de l'expérience de la nature où l'être humain n'a plus d'identité communautaire, n'a plus conscience de l'espace, a perdu le sens du territoire, le rythme de la vie.

champignonsPour favoriser cette « reconnexion » avec la nature, les citoyens doivent pouvoir s’approprier les connaissances nécessaires pour exprimer leurs choix face aux enjeux actuels de préservation de la biodiversité et s’engager pour leur territoire de façon responsable.

Le dispositif « Mon Village, Espace de Biodiversité » MVB est un programme créé par le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique). La Ligue de l’Enseignement est un partenaire national.

MVB permet de construire une relation entre son territoire autour de la gestion d’un bien commun, la biodiversité.

Ce dispositif vit déjà dans de nombreux territoires : les Deux Sèvres, le Var, la Charente maritime, le centre de la France… et continue de s’étendre.

 

Des objectifs :abeilles

-l’amélioration des connaissances de l’ensemble de la population via les différents actions

- la découverte de certains réservoirs de biodiversité et milieux de leur territoire

- la prise de conscience des différents publics sur les fonctionnalités écologiques

- la valorisation de certains milieux par des actions sur la commune

- la restauration de certains milieux de la commune par l’implication des groupes de travail locaux (nettoyage de mare ou d’autres milieux, plantations d’arbres, de haies, vergers, créations de milieux…). Cela va permettre par des actions concrètes d’améliorer la qualité et les fonctionnalités écologiques de milieux.

- la modification des comportements induite par la prise de conscience des enjeux (réduction des pesticides, préservation de la ressource en eau et du vivant, lutte contre les plantes envahissantes, consommation de produits locaux…)

- le renforcement la communication autour de la TVB en associant agriculteurs, collectivités, particuliers, établissements scolaires, associations locales…

 

Description du programme d'actions :

coccinelleMon Village, espace de biodiversité est un programme de culture scientifique participative basé sur une démarche expérientielle.

Il est centré sur les services écologiques de la biodiversité (contrôles biologiques, pollinisation, décomposition…) liés à la gestion des espaces naturels, des espaces « verts » des villages (jardins privés, espaces communaux, écoles, prairies, bords de route…) dans le contexte de mise en place de politiques publiques en faveur de la diminution des pesticides, préservation de réservoirs biologiques, restauration des corridors etc.

Le dispositif s’adresse à l’ensemble de la population d’une commune (soit des milliers/dizaines de milliers d’habitants) et les différents partenaires locaux (municipalités, associations, agriculteurs, apiculteurs, …).garþon

Il permet d’associer toutes les forces que ce soit les citoyens, associations, services communaux, agriculteurs, entreprises mais aussi services techniques qui vont travailler ensemble dans un projet partagé, co-construit.

MVEB est un moyen de comprendre les enjeux liés à la biodiversité et de susciter l’engagement en menant des actions concrètes à l’échelle de la commune, que ce soit dans les parcs, jardins ou espaces verts, le long des routes etc. Il permet de « réintroduire de la Nature en ville »

Le programme se décline de la manière suivante :

-  Un accompagnement des équipes éducatives « déclencheur et fédérateur » avec l’inspection académique. Ce programme prévoit des échanges entre les classes des différentes écoles impliquées dans MVEB. C’est le moyen le plus adapté pour associer les familles. MVEB permet d’associer les partenaires associatifs locaux (Vivre Bio, Madeleine Environnement, ARPN, la Ruche Roannaise...).

- ruche La mise en place d’un rucher communal (trois ruches) gérées par les habitants, les professionnels bénévoles pour comprendre le rôle des abeilles pour notre société. Cette action sera en lien avec l’implantation de jachères fleuries sur les bords de route et parcelles communales et les actions de réduction des pesticides de la commune.

-  La réalisation d’œuvres d’art communales fabriquées par toutes les écoles inscrites dans le dispositif (pour créer une dynamique de projet, comprendre que l’opération se gère à l’échelle d’un territoire)

-  Des animations auprès des habitants :fille

  1. La distribution d’abris à insectes fabriqués par une entreprise d’insertion pour favoriser l’intégration sociale. Cette distribution se fera en lien avec les actions auprès des enseignants pour mobiliser fortement les familles.
  2. Des ateliers « Agro écologie » « jardin sans pesticides », « Compostage » etc. au cœur de chaque commune
  3. L’organisation d’une Université Populaire (cours dispensés aux habitants) sur la biodiversité, les trames vertes/bleues du territoire…
  4. Des manifestations annuelles Fête de la biodiversité ou Fête des abeilles (avec récolte de miel par et pour les habitants).

-  La mise à disposition de protocoles expérimentaux pour suivre la biodiversité et favoriser la reconnexion avec la nature (pour les élèves et les habitants).

-  L’accompagnement de « Groupes de Citoyens Biodiversité volontaires » pour l’élaboration de propositions environnementales pour la commune. C’est un point majeur du projet. Ce groupe qui permet d’associer d’avantage les habitants (dont certains sont par ailleurs aussi élus/agents) pour réfléchir à des actions à mettre en œuvre sur le territoire de la commune. Parmi les actions qui ont pu voir le jour dans des dispositifs MVEB qui vivent déjà sur d’autres territoires : implantation de haies, création de « coins de nature » en ville, nettoyage/restauration de certains milieux, la plantation de vergers, la valorisation d’arbres remarquables, l’installation de nichoirs…

 

En synthèse, "Mon Village" permet de :

-  Sensibiliser le citoyen aux enjeux multiples liés à la conservation de la biodiversité, aux corridors écologiques, à la gestion des ressources naturelles.

-  Lancer des actions concrètes de préservation/restauration de la Biodiversité en Ville. Ces actions auront du sens pour les citoyens puisqu’elles seront initiées et réalisées par les habitants.

-  Développer et fédérer une dynamique autour d'un projet de territoire en créant un espace de dialogue social local en implant citoyens, élus, agriculteurs, associations, entreprises, DDCS …

-  Renforcer l’éducation populaire en ciblant tous les citoyens, en rendant accessible les connaissances et en facilitant l'émancipation.

-  Favoriser le mieux vivre ensemble, le pouvoir d'agir citoyen par un dispositif de science participative

-  Associer/fédérer autour du dispositif de nombreuses actions/projets et partenaires déjà présents sur le territoire.

 

Mise en place dans la Loire :

Cette action est lancée sur plusieurs communes pour permettre des échanges, dynamiser le projet et stimuler le sentiment d’appartenance à un territoire. Merci aux finançeurs et communes impliqués dans cette action innovante d'éducation populaire et de préservation/restauration de la biodiversité !

 

liguelogolegerblanc2   logo europe auvergne rhone alpes   Region   logo CNRS
logo Renaison   logo commelle   St Romain la motte

Une plaquette de présentation :

 

pdfMVMQEB-Plaquette-mail.pdf1.44 Mo06/11/2018, 18:17